05 Jul 2017

Antoinette fouque - site officiel

Médias sociaux
Antoinette Fouque - Site Officiel

Antoinette Fouque, une militante de toutes les luttes

l’Observatoire de la Misogynie et le Club Parité 2000 ont été fondés par Antoinette Fouque (Antoinettefouque) Pour la militante, il y a plus inconnu que le soldat inconnu : son épouse. C'est ce qu'elle clame pendant une manifestation du Mouvement de libération des femmes sous l'Arc de Triomphe. Elle s’est engagée dans dans tous les combats féministes. Antoinette Fouque s'exprime à l'ONU comme dans le monde entier pour prendre la défense des femmes.

Théoricienne et écrivain

Antoinette Fouque utilise le terme "féminologie", puisqu'elle abhorre les "-isme" qui réfèrent à une idéologie. L'auteure ne se reconnait pas dans l'existentialisme défendu par Simone de Beauvoir. La féminologie, Antoinette Fouque l'explique dans trois ouvrages édités entre 1989 et 2012.. "Le dictionnaire universel des créatrices" sort sous sa direction. Il raconte 40 siècles de création des femmes sur toute la planète.

Antoinette Fouque perçoit les soucis qu’une femme rencontre lorsqu’elle assume ses fonctions de femme et de maman tout en exerçant un métier lorsqu'elle devient maman en 1964. Son enfance se déroule paisiblement paisible dans un quartier populaire de Marseille. Elle a été à bonne école puisque son père était un militant communiste. Antoinette Fouque est née à Marseille.

Antoinette Fouque, du MLF à l'AFD

Antoinette Fouque quitte le Mouvement de libération des femmes lorsqu'elle s'envole pour les Etats-Unis au début de la décennie 80. Le MLF, à cette période victime de de querelles intestines, perd des activistes et de l’influence. Afin de parer toute récupération par les partis politiques, la marque MLF a été déposée. Elle lance le Mouvement de Libération des Femmes avec le soutien d'autres militantes. Antoinette Fouque s’est battue toute son existence pour que le droit des femmes avance.

Antoinette Fouque, de l’enseignement à la psychanalyse

En plus de sa profession d’enseignante, Antoinette Fouque se fait critique littéraire pour plusieurs sociétés d’édition et écrit des notes de lecture pour une troisième. Le cercle de réflexion Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF, a été lancé par cette grande militante. Dès le début des années 1970, elle mène des débats sur la sexualité de la femme aux côtés de la philosophe Luce Irigaray. Roland Barthes est son directeur de thèse. Antoinette Fouque décroche un Diplôme d'études approfondies. Elle fréquente Monique Wittig, romancière féministe au cours de cette période.